La Villa des Ombelles
accueille
VIAGHJU
samedi 1er et dimanche 2 juin
vendredi 7 et samedi 8 juin 

Une installation performance de 
Valérie Giovanni 
avec 
Mathéa Rafini

Du latin “viatius” — se traduisant par “pris la route” — viaghju signifie voyage en corse. Le voyage implique une forme de déplacement, de découverte mais aussi d’initiation, à la manière du Candide de Voltaire. Avec cette installation composée de huit vidéos — elles-mêmes accompagnées d’une performance de Mathéa Rafini — Valérie Giovanni trace les contours d’une odyssée intérieure où les mouvements du corps se font synonymes d’une révélation du soi.

 

Inspirée par le parcours du Chemin de Compostelle, traversant la Villa des Ombelles (Paris, France), cette œuvre trouve le début de sa narration dans un espace clos pour progressivement s’élever vers le ciel. Pensée en trois actes — le premier marqué par un enfermement, le second par une prise de conscience et le troisième par une libération de l’être — Viaghju est une invitation à s’affranchir de l’impersonnalité du geste afin de retourner vers son essence innée et spontanée.

 

Comme une quête d’émancipation de l’humain face aux normes qui lui sont imposées, avec cette œuvre Valérie Giovanni crée un récit dans lequel les territoires intérieurs et extérieurs deviennent deux forces complémentaires, permettant d’atteindre une existence éthérée.
 

Newsletter

Pour être sûrs d'être informés à temps de nos évènements

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez consulter les détails dans la politique de confidentialité et accepter le service pour voir les traductions.